Sect XIII : Estomacs, vessies et boyaux traités

Section XIII : Estomacs, vessies et boyaux traités

Les exploitants du secteur alimentaire qui traitent des estomacs, des vessies et des boyaux doivent veiller à ce que les exigences mentionnées ci-après soient respectées :

1) les boyaux, vessies et estomacs d'animaux peuvent être mis sur le marché uniquement si :

a) ils dérivent d'animaux qui ont été abattus dans un abattoir et dont il a été constaté à l'issue de l'inspection ante mortem et post mortem qu'ils sont propres à la consommation humaine ;

b) ils sont salés, blanchis ou séchés,

et

c) après le traitement visé au point b), des mesures efficaces sont prises pour éviter la recontamination ;

2) les estomacs, vessies et boyaux traités qui ne peuvent être conservés à température ambiante doivent être entreposés à l'état réfrigéré dans des installations destinées à cet usage jusqu'à leur expédition. En particulier, les produits qui ne sont ni salés ni séchés doivent être maintenus à une température ne dépassant pas 3 °C.