06 - Gestes barrières vis à vis des clients

Exigences du protocole sanitaire

Moyens de mise en œuvre

  • Une borne de gel hydroalcoolique est mise à disposition de la clientèle dès l’entrée de l’établissement

  • Présence et approvisionnement de la borne

  • Affichage sur l'obligation faite à chaque client de se nettoyer les mains avant d'entrer (le cas échéant, affichage multilingue)

  • Les clients des cafés, bars et restaurants doivent porter un masque, sauf lorsqu’ils sont à table.

  • Les règles de distanciation physique au niveau du public (clients, usagers …) sont définies et respectées, basées sur :

    • 1 mètre linéaire entre 2 tables de convives constituées

    • ou via des écrans entre tables lorsque cette distanciation n’est pas possible.

  • Au comptoir :

    • une distance d’1 mètre linéaire est assurée entre chacun, et

    • un écran de protection entre les clients et le barman est installé.

  • Transmission individuelle au public dès l’entrée dans l’établissement et Affichage des consignes

  • Vérification des règles d’espacement

  • Seules les personnes ayant une place assise peuvent être accueillies dans l’établissement.

  • Cette disposition ne s’applique pas dans le cadre d’une activité de traiteur organisateur de réception en extérieur.

  • La limite de convives par table est de 10 personnes, formant un groupe de personnes homogène (famille, amis) et pré-constitué

  • Les tables ne seront servies que par une seule personne en même temps

  • Transmission des consignes et observation des pratiques

  • Des mesures d'espacement entre les personnes sont précisées via affichage, marquage au sol et consignes orales dans chaque zone d'attente (entrée, accueil, réception, commande, réception de commande, paiement, toilettes, zones de divertissement….)

  • Marquage au sol, tiré file d’attente (balisage …)

  • Plan de circulation

Exigences du protocole sanitaire

Moyens de mise en œuvre

  • L'organisation du flux du public est gérée afin de limiter les croisements.

  • Les réservations doivent être privilégiées chaque fois que possible

  • Modification de l’organisation en fonction des horaires d’affluence

  • Cf. exemples donnés au §3

  • Le nombre de personnes est limité dans chaque zone à l'instant afin de réduire le risque d’interactions

  • Définition par zone de la capacité d’accueil maximale

  • Preuve visuelle de l'absence de regroupement de personnes

  • Lorsque cela est pertinent, notamment sur les lieux d’accueil (réception), des barrières physiques additionnelles sont installées (vitres, cloisons temporaires….) pour réduire les flux de circulation d'air et les contacts directs

  • Constat visuel de la mise en place de toutes barrières physiques complémentaires

  • Mise à jour du document unique (DU)

  • Les lieux ou moments de concentration de type buffet ou banqueting seront repensés et encadrés pour éviter le regroupement de clients et de salariés :

    • limitation du nombre de clients simultanés,

    • marche en avant pour éviter les croisements de clients, et

    • changement de couverts de service à chaque client

  • Le plan de circulation dans les banquets et buffets est décrit § 3

  • Les salaries affectés au service veillent particulièrement à ce point.

  • Les menus seront présentés dans la mesure du possible sous toute forme évitant tout contact (par exemple: ardoise, oralement, QR code) :

    • les menus plastifiés seront nettoyés entre chaque manipulation et

    • les menus papier seront à usage unique.

  • Les objets pouvant être touchés par plusieurs clients (livres, jeux, journaux, salières, etc.) devront être évités.

  • Constat d’utilisation des mesures de présentation des menus sans contact

  • Rappel effectif à la tablée des consignes sanitaires par le serveur

  • Preuve visuelle de la mise en place des solutions désinfectantes et pertinence de leur localisation

  • Du gel hydroalcoolique ou toute autre solution désinfectante est mise à disposition du public au sein de l’établissement

  • Preuve visuelle de la mise en place des solutions désinfectantes et pertinence de leur localisation